Livres premier semestre 2020


Sans Jésus, nous ne pouvons rien faire : être missionnaire aujourd’hui dans le monde
Pape François

Pour la première fois, le pape François explique ce qu’est la vocation de tout chrétien : annoncer l’Évangile dans le monde d’aujourd’hui.

Dans un texte simple et profond, plein d’anecdotes personnelles...

le Pape François affirme que cette mission n’a rien à voir avec la stratégie pastorale et ses techniques de marketing.
L’Église ne grandit que par “l’attraction”, lorsque les croyants font percevoir la présence de Dieu.
Ce livre est destiné à durer dans le temps comme point de référence pour les croyants et les non-croyants qui veulent comprendre le “moteur” du christianisme.

Lire une critique de La Croix



Comment notre religion est devenue laïque
Gérard Defois

Depuis quarante ans, la laïcité a occupé une place importante dans les préoccupations de nos gouvernants, quelle que soit leur appartenance partisane. En particulier pour ce qui a trait aux vêtements, aux signes, aux lieux de réunion et même aux prédications dans les lieux de culte.

Compte tenu des évolutions démographiques en Europe...

devant l’arrivée importante de croyants musulmans dans nos villes, des chrétiens « de souche » s’élèvent pour demander une réaffirmation des lois laïques, en particulier de la loi de 1905 déclarant la séparation des Églises et de l’État. Or, nous le savons : si le mot « laïque » devient courant vers 1880, la question des relations entre le pouvoir politique et les « ministres des cultes » est permanente depuis 25 siècles. Notre loi n’est qu’une conséquence de cette histoire de la chrétienté ! C’est ce que nous voulons évoquer ici. Accueillir les croyances des autres dans sa patrie, surtout lorsque l’on imagine des concurrences idéologiques, est ressenti comme une faiblesse politique. Cette rencontre génère une peur culturelle, une menace qui empêche la solidarité et le respect de la différence entre citoyens.
Ayant eu maintes fois à m’exprimer sur la nécessité du dialogue entre les patrimoines culturels et religieux, je propose ici une brève lecture de notre histoire, faisant apparaître sa dramatique spirituelle. La loi de 1905 fut un rempart élevé devant les agressivités d’un moment, mais la loi ne suffit pas pour fonder une fraternité nationale et internationale.

Lire un présentation du CDEP



Penser l’humain au temps de l’homme augmenté : face aux défis du transhumanisme
Thierry Magnin

Les progrès fulgurants des biotechnologies, combinés à la révolution des technologies de l’information, laissent entrevoir un avenir radicalement différent pour l’humanité.

L’homme cybernétique, le « transhumain », peut-il vraiment « sauver l’homme » ou doit-il susciter nos craintes ? ...

À travers la critique de l’argumentaire transhumaniste, qui est fondé sur une conception appauvrie de ce qui fait l’humain, Thierry Magnin nous invite à porter un nouveau regard sur notre humble condition. Qu’est-ce que l’homme à l’heure où l’on pourra bientôt remplacer tous ses organes par des machines intelligentes, voire transférer son psychisme ? L’anthropologie chrétienne peut-elle nous aider à aborder avec confiance la révolution annoncée afin que celle-ci nous ouvre, non à un abandon de l’humain, mais à son plein accomplissement ?

Lire une critique de la revue Etudes



Débats éthiques, sagesse biblique
Anne-Marie Pelletier

Révision des lois de bioéthique, phénomène migratoire de masse, crise écologique planétaire... Sur ces sujets d’actualité brûlante, la Bible offre-t-elle un réservoir de sens ?

Peut-elle aussi inspirer un style d’action aux chrétiens impliqués dans les débats en cours ? ...

À quelles conditions leur engagement peut-il être crédible et efficient ? À ces questions, l’auteur répond sans détour en s’appuyant sur sa profonde connaissance biblique et sa conviction que les Écritures peuvent éclairer puissamment la « crise de l’homme » que traverse notre civilisation. Ce faisant, et parce que la sagesse biblique se veut en lien avec l’universel, Anne-Marie Pelletier montre que la défense de la vie et de l’humanité est un combat où la voix des chrétiens peut rejoindre nos contemporains.
L’apport d’une bibliste dans les débats de société. La sagesse biblique au service du bien commun. Se tenir en chrétien dans la conjoncture.

Anne-Marie Pelletier, née en 1946, est agrégée de lettres modernes et docteur en sciences des religions. Spécialiste d’herméneutique biblique, elle enseigne à la Faculté Notre-Dame (Paris). Elle est l’auteur d’ouvrages de référence comme D’âge en âge, les Écritures (Cerf/Lessius, 2004), Le signe de la femme (Cerf, 2006), Le livre d’Isaïe ou l’histoire au prisme de la prophétie (Cerf/Médiaspaul, 2008). Lauréate du Prix Ratzinger en 2014, elle a publié chez Salvator, en 2018, La mesure de l’amour : chemin de croix.

Lire une critique de La Croix

Lire une critique de la revue Etudes



Ce que dit la Bible sur… la ville
Jean-Pierre Rosa

Le paradoxe de la ville, c’est d’être à la fois le lieu de la solitude, de l’exploitation humaine et de la puissance indéfinie, mais aussi celui de la solidarité, du partage et de la culture.

Ce que dit la Bible sur la ville décrit à merveille cette ambivalence,...

tout en lui donnant un sens qui s’inscrit dans l’histoire même de l’élection et de la révélation.
Comprendre l’aujourd’hui de nos villes à la lumière de Babel, Ninive, Babylone ou Jérusalem, savoir comment y vivre, comment contribuer à les bâtir pour que l’homme puisse y habiter sous le regard bienveillant de son Créateur, tel est l’enjeu de cet ouvrage.

Lire une critique de la revue Etudes



À Philémon, réflexions sur la liberté chrétienne
Adrien Candiard

Qu’est-ce qu’un chrétien est obligé de faire ? Qu’est-ce qui lui est interdit ? Et qu’est-ce que cela signifie pour ceux qui ne croient pas ? La morale a aujourd’hui mauvaise presse, mais ce questionnement est plus présent que jamais.

Les prêtres le savent bien, à qui on ne cesse de poser ce genre de questions...

Ceux qui les posent ne sont pas des névrosés, mais des personnes estimables – croyants ou non croyants – qui s’efforcent de bien vivre, de bien faire, et qui pour cela se débattent de leur mieux avec le grand bazar contradictoire de leurs désirs, de leurs convictions, de leurs attachements, de leurs devoirs, de leurs envies, de leurs fatigues, s’efforçant de faire rentrer le réel compliqué dans des catégories simples : le permis, le défendu, l’obligatoire.
Dans un des livres les plus courts de la Bible, la lettre qu’il écrit à son ami Philémon à propos de la liberté d’un esclave, l’apôtre saint Paul ouvre pourtant un tout autre chemin : celui d’une authentique et exigeante liberté, sous la conduite de l’Esprit Saint.
C’est ce chemin magnifique que ce livre redécouvre.

Dominicain vivant au couvent du Caire, Adrien Candiard est notamment l’auteur de Veilleur, où en est la nuit ?, Comprendre l’islam, ou plutôt : pourquoi on n’y comprend rien, et Quand tu étais sous le figuier… Il est l’une des voix majeures de la spiritualité d’aujourd’hui.

Lire une critique de la revue Etudes



Tu as rompu mes liens
sous la direction de Pierre-Louis Tulasne, Magali Raoul, Blandine Lagrut

L’Évangile est une parole qui libère. Au fil de l’histoire, l’annonce de la liberté en Christ revêt des formes variées. Aujourd’hui, de plus en plus de chrétiens redécouvrent la puissance de la prière de délivrance.

Alors que notre désir de liberté parfois s’égare ...

et que les expériences de dépendance se multiplient (addictions, ésotérisme, relations malsaines), la prière de délivrance recentre la personne sur l’action de l’Esprit Saint en elle.
Loin de l’idée sensationnelle qu’on peut s’en faire, elle est une ressource pour vivre le combat – ordinaire – de la vie chrétienne.
Ce livre s’adresse à ceux qui découvrent comme à ceux qui ont besoin d’approfondir les fondements théoriques ou pratiques de ce ministère.

Pierre-Louis Tulasne, prêtre, dirige le Centre Siloé dans l’Isère.
Magali Raoul, soeur consacrée, est docteur en médecine.
Blandine Lagrut, soeur consacrée, est responsable de la formation au Studium de philosophie de Chartres et enseigne la philosophie (Centre Sèvres – Facultés Jésuites de Paris).



Aux racines de la liberté
Timothy Radcliffe

Comment être chrétien dans le monde tel qu’il va ? Comment comprendre, aujourd’hui, les apparents paradoxes éternels de la foi chrétienne ?

Révolution des moeurs et des techniques, drames et injustices de la globalisation, vertiges de la postmodernité...

que de thèmes habités par l’attente d’un message d’amour ! Timothy Radcliffe sillonne le monde pour enseigner et prêcher une parole résolument contemporaine, dans la fidélité à la vraie tradition de l’Église. À la lumière de l’actualité et de sa propre expérience, cette Église redevient un foyer de lumière et de chaleur.
Par son humour, son sens de la formule, son expérience personnelle, par sa confrontation perpétuelle avec le prochain, Radcliffe répond à nos craintes et nous offre ici un magnifique éloge de la liberté.
Dominicain, ancien Maître de l’Ordre des Prêcheurs, Timothy Radcliffe s’est fait connaître internationalement par ses prises de position courageuses et libres. Depuis Oxford où il réside, il voyage aux quatre coins du monde où l’on attend sa parole.

Lire une critique de La Croix



Faire face à la perversion
Lytta Basset

De la pédophilie à l’inceste, du harcèlement moral ou sexuel en entreprise, en famille ou en groupe jusqu’aux relations mortifères que provoquent les « pervers narcissiques » : partout la perversion est un danger réel susceptible de culpabiliser, d’humilier, et même de détruire la personne.

Certes, la psychologie apporte des outils de défense, mais la spiritualité peut,...

elle aussi, nous aider à « sortir par le haut » de situations inextricables. C’est ce que montre Lytta Basset en se fondant sur une exégèse originale de récits évangéliques pour répondre à dix facettes de la perversion (manipulation, harcèlement, humiliation…). Jésus, qui « ne juge personne », a des paroles et des attitudes propres à déjouer les pièges, à désamorcer la violence, qui sont autant de sources d’inspiration quelles que soient nos croyances. Et qui nous révèlent à l’inverse que nous sommes tous, un jour ou l’autre, tentés d’asseoir notre pouvoir sur l’autre de façon perverse.
Lytta Basset, philosophe et théologienne, a publié de nombreux essais chez Albin Michel, dont les derniers (Aimer sans dévorer, Oser la bienveillance…) explorent un genre littéraire nouveau, au croisement de la psychologie, de la spiritualité et de l’éthique.

Lire une présentation de RCF



Connectez-vous à l’Évangile !
Anne-Marie Aitken

Ce livre s’adresse à un large public, marqué par l’hyper sécularisation de la société et cependant ouvert à des questions de sens pour orienter sa vie : des fiancés, des personnes qui se préparent au mariage, de jeunes parents qui font baptiser leur enfant, des catéchistes, des catéchumènes…

Des personnes plus ou moins proches de la foi chrétienne, mais ouvertes à un questionnement spirituel...

Grâce à une approche existentielle, l’ouvrage éveille avec pédagogie le désir de se connecter à l’Évangile, de découvrir la personne de Jésus, son identité et son message pour entrer en relation avec lui aujourd’hui et se laisser transformer dans sa vie quotidienne.
Il ne s’agit pas d’un commentaire exégétique savant des évangiles mais d’une approche qui permet de se familiariser avec ce qui est à la source de la foi chrétienne. L’approche peut être qualifiée de spirituelle tout en s’appuyant bien sûr sur des données bibliques sûres et une connaissance du christianisme. Le langage est volontairement simple sans vocabulaire étrange. Une manière originale d’ensemencer l’Évangile au cœur d’hommes et de femmes plongés dans une « modernité » en quête de sens. Un petit ouvrage qui aidera celles et ceux qui se tiennent au seuil de l’Église, ainsi que celles et ceux qui les accompagnent.

Anne-Marie Aitken est religieuse Xavière, de spiritualité ignatienne.

Lire une critique de la revue Christus



Les Catholiques en France de 1789 à nos jours
Denis Pelletier

Depuis le tournant du millénaire, l’émergence de minorités catholiques actives, les prises de positions de l’Eglise de France comme la médiatisation de ses crises internes ont fait prendre conscience qu’il existe dans notre pays une « question catholique ».

Or, dans la société la plus sécularisée d’Europe, le catholicisme est mal perçu, mal connu, voire étranger à beaucoup de Français...

Par sa clarté et sa forme narrative l’explication passe par le récit, l’ouvrage de Denis Pelletier met l’histoire de ce monde singulier à la portée de tous. De la Révolution à aujourd’hui, il déconstruit les idées reçues et montre comment les différentes mémoires celle des catholiques, celle des anticléricaux, celle du roman national ont souvent déformé les réalités historiques. Un livre éclairant, à l’heure du réveil politique d’une certaine droite catholique, du traumatisme des révélations sur les clercs pédophiles, mais aussi de la redécouverte d’un patrimoine commun après l’incendie de Notre-Dame de Paris.
Denis Pelletier est directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études, spécialisé dans l’histoire du catholicisme français.

Lire une critique de la revue Esprit



Le pape est-il infaillible ? Concile Vatican I
John O’Malley

Le but principal du concile Vatican I consista à définir le dogme de l’infaillibilité pontificale. L’auteur nous fait pénétrer dans les débats du concile avec son humour habituel et comme si ces débats, plus actuels que l’on ne pense, se déroulaient sous nos yeux.

Avec ce volume, John O’Malley clôt sa trilogie sur les trois derniers conciles : ...

L’événement Vatican II (2011) et Le Concile de Trente : ce qui s’est vraiment passé (2013). Le but principal du concile consista à définir le dogme de l’infaillibilité pontificale. Le pape de l’époque, Pie IX, avait publié en 1864 le Syllabus, texte officiel dans lequel il condamnait entre autres les idées modernes et la " liberté de conscience ". Pie IX revendiquait aussi dans le Syllabus la suprématie du fait religieux sur l’ordre temporel. Dix ans auparavant, le 8 décembre 1854, Pie IX avait défini ex cathedra le dogme de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie, sans réunir un concile comme il est d’ordinaire pour les questions concernant les dogmes.
Au bout de débats parfois houleux, le 18 juillet 1870, le concile, à une écrasante majorité, affirme la primauté universelle du pape comme de droit divin et définit que l’infaillibilité pontificale est une vérité de foi divinement révélée. Cette infaillibilité est strictement et précisément délimitée : elle concerne le cas où le pape, en vertu de sa charge et en matière de foi ou de morale, prononce solennellement et ex cathedra qu’" une doctrine doit être tenue par toute l’Église ". Le monde catholique suivit dans son ensemble.
La singularité du regard de John O’Malley consiste à nous faire participer à tous les débats, tractations, conciliabules, non seulement théologiques mais politiques. Il met en particulier en valeur les débats qui eurent lieu en France entre partisans d’une Église gallicane et ceux d’une Église totalement soumise à Rome (" ultramontaine "). L’auteur nous fait pénétrer dans ces débats avec son humour habituel et comme si ces débats, plus actuels que l’on ne pense, se déroulaient sous nos yeux.

Lire une critique de La Croix

Lire une critique de la revue Etudes



Comment l’ Évangile a changé le monde
Chantal Reynier

Fanatisme, dogmatisme, croisades, immobilisme, conceptions dépassées… Le christianisme est sans cesse mis en accusation et déclaré coupable de tous les maux. Mais comprenons-nous vraiment l’originalité de l’Évangile et les innovations qu’il a apportées au monde ?

À partir des lettres de saint Paul, Chantal Reynier met ici en lumière la singularité de l’espérance...

et de la foi chrétienne, en traitant de nombreux sujets qui ont préoccupé les premiers chrétiens et qui nous touchent encore aujourd’hui : la justice sociale, la sexualité, les droits de la personne, le statut de la femme et la fraternité universelle… Réfléchir à ces problématiques et les mettre en perspective, c’est mesurer la pertinence de toutes les évolutions apportées par le Christ à l’édification de l’Homme et à la construction de nos sociétés.

Lire une critique de La Croix



Au-delà de la mort de Dieu : la foi à l’épreuve du doute
Robert Cheaib

Ce livre lance une invitation à avoir le courage d’interroger la foi et de s’interroger sur sa propre foi. Comme le fou du Gai Savoir de Nietzsche, Robert Cheaib soulève la question de Dieu avec « la force du peut-être ».

Cette question peut se poser chez ceux qui croient ne pas croire, comme chez ceux qui croient croire...

Moïse est le guide de ce voyage initiatique dans le double mystère de Dieu et de l’humanité. Il symbolise l’homme qui débat, doute, conteste, puis se demande si son bonheur n’est pas d’être avec Dieu. Comme Moïse, chacun est appelé à trouver Dieu en vivant des expériences fondamentales : le désir, la pensée et surtout l’amour. Or, il n’y a pas de plus grand commandement que celui d’aimer Dieu de tout son cœur (désir), de tout son esprit (pensée) et de toutes ses forces (amour concret). Seule cette voie peut nous conduire « au-delà de la mort de Dieu » ... et de l’homme. Robert Cheaib est écrivain, diplômé d’un doctorat en théologie fondamentale et enseigne à l’université pontificale de la Grégorienne à Rome. Il est membre du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie.

Lire une critique de La Croix

Lire une critique de la revue Christus



L’Évangile célébré
Enzo Bianchi

Le présent volume est marqué par la conviction du rôle décisif de la liturgie dans l’évangélisation. En effet, il ne saurait y avoir d’Évangile que l’on annonce et auquel on croit, s’il n’y a pas en même temps d’Évangile célébré.

La liturgie est l’Évangile célébré au quotidien dans l’Église...

Elle n’est rien d’autre que l’Évangile en acte. Ce qui se passe au sein de la liturgie doit donc être entièrement justifié dans l’Évangile. En christianisme, ce qui n’est pas évangélique ne peut être liturgique. Voilà pourquoi la liturgie est un Évangile pour nos sens. Paroles, gestes, positions, comportements attitudes intérieures et extérieures, vêtements et expressions artistiques doivent avoir un fondement évangélique, une consistance, une qualité évangélique.
L’Évangile n’est pas seulement une parole, un message, un contenu, il est aussi une forme. La beauté de la liturgie est avant tout dans son être évangélique.

Lire une critique de la revue Christus



La Bibliothèque du monde, la Vaticane et les Archives secrètes
Jean-Louis Bruguès

Par ce livre, on entre dans l’un des lieux les plus secrets au monde, conservatoire et mémorial de l’humanité.

Des premiers manuscrits de la Bible à la dernière partition de Mozart, ...

des premières relations épistolaires avec la Chine à la dernière lettre de Marie-Antoinette, mais aussi du procès de Galilée aux relations avec la République, on relit l’Histoire du monde grâce aux trésors de la Bibliothèque monde.
Ancien Bibliothécaire de la Vaticane et de ses archives de 2012 à 2018, Mgr Jean-Louis Bruguès nous emmène avec lui dans ses promenades. Il nous invite à découvrir ces lieux d’exception et dévoile, en exclusivité, ses plus belles pièces : manuscrits rares, ouvrages remarquables, objets précieux. Tous ces documents racontent les événements et les personnages qui ont fait notre Histoire.
Un album exceptionnel d’initiation à la chronique universelle en textes et en images.

Lire une critique de La Croix



Le voyage des Pères
David Ratte

Judée, un peu après J.C. Dans un village de pêcheurs, deux pères voient avec une pointe d’ahurissement leurs fils, Jacques, Jean, André et Pierre, suivre un type louche qu’ils prennent pour le messie, un certain Jésus...

Inquiets de voir la chair de leur chair s’embrigader dans une secte...

, ils vont tout faire pour les ramener à la maison, et dans le droit chemin.
L’édition dans un volume unique des 6 tomes du best-seller de David Ratte.



Angers en BD – Tome 1 De Dumnacus au Roi René
Collectif

À travers une fiction passionnante, le premier tome de l’histoire d’Angers fait découvrir ce qui s’est déroulé de la révolte gauloise à la domination des ducs d’Anjou, en Docu-BD avec des auteurs de la région.

De Dumnacus au roi René, la fabuleuse histoire d’Angers se déroule ...

en suivant les péripéties d’une précieuse clef, devenue symbole de la ville. Depuis la révolte du chef gaulois Dumnacus jusqu’au règne poétique du roi René au XlVe siècle, en passant par les invasions vikings, les miracles de saint Lézin, les frasques du redoutable Foulques Nerra ou encore l’incroyable naissance de la tapisserie de l’Apocalypse, on découvre comment la cité gauloise est devenue en quelques siècles la rayonnante capitale de l’Anjou.
S’appuyant sur des faits avérés, des personnages réels, des reconstitutions de lieux et des archives historiques, les différents chapitres évoquent l’histoire d’une cité au destin épique.
Les évènements qui ont marqué les Angevins, par leur caractère légendaire, fédérateur ou emblématique, ont été soigneusement choisis et scénarisés.
Ils s’accompagnent d’une documentation riche et précise.
Dans ce Docu-BD riche en anecdotes, bandes dessinées et documentaires se complètent à merveille pour vous dévoiler les petites et grandes histoires d’une ville au patrimoine exceptionnel.